Partenaires

Formulaire de contact






événement top 14 rugby

Batucada géante à Paris pour le Bouclier de Brennus

Par ideactest, le 28/05/2018

Dès sa naissance, le rugby a été associé à la fête. Celle d’un «sport de voyou joué par des gentlemen » durant 80 minutes et parfois plus sur la pelouse du stade. Celle de tous, joueurs et fans, réunis dans une même allégresse communicative lors de ces fameuses « 3ème mi-temps ». A cette épopée déjà haute en couleurs, il faut ajouter désormais une autre séquence, tout aussi vibrante, l’avant-match. Une entrée en matière qui a pris un tour bien particulier lors de la finale du Top 14 le 13 juin 2015 à Paris.

Avant le terrain du Stade de France en soirée pour l’affrontement ASM Clermont Auvergne-Stade Français (qui verra la victoire de ce dernier), place aux réjouissances populaires sur le pavé de la Capitale! La grande fête annuelle du rugby français ne doit pas être réservée aux seuls 80.000 spectateurs et aux millions de téléspectateurs dans leur canapé. Il faut faire partager aux Parisiens la passion populaire pour le ballon ovale que nourrissent depuis plus d’un siècle les habitants du Sud-Ouest. Telle était la mission confiée par la Ligue Nationale de Rugby à Idéactif.

Comme dans tout grand événement, tout est affaire de création et de professionnalisme. Là, il s’agissait d’enchanter la rue tout en respectant les règles de sécurité imposées par un spectacle sur l’espace public renforcées encore par les contraintes du plan Vigipirate. Le symbole à exploiter pour cette rencontre populaire entre le rugby et le peuple de Paris s’est naturellement imposé : le Bouclier de Brennus, remis au XV vainqueur du championnat de France depuis sa création en 1892 par un maître-graveur parisien, Charles Brennus, par ailleurs dirigeant de la fédération nationale de rugby. La première décision forte aura été d’exposer le trophée, un bouclier symbolique fixé sur une planche de bois portant la devise « Ludus Pro Patria » (Des jeux pour la Patrie), sur un char défilant dans la ville, d’après une mise en scène remontant aux premiers temps de l’histoire. Réaliser un char aux dimensions colossales -7 mètres de haut, 5 mètres de large et 15 mètres de long- et adapté aux « conditions de circulation » (sa structure étant rétractable pour entrer dans le Stade de France) attirant l’attention du public, donnant la meilleure visibilité au Bouclier de Brennus, ce fut l’affaire du studio événementiel Theobora, département spécialisé d’Idéactif.

Mettre en musique, au sens le plus strict du terme, le défilé du char, ce fut la deuxième décision capitale. Organiser une parade, de celles qui marquent les esprits, à l’instar de la Technoparade ou de la Gay Pride. Rien de tel que des fanfares pour susciter l’entrain populaire, c’est bien connu. Là encore la créativité sera au rendez-vous. Il faut oser. Oubliés les flonflons des kermesses de nos villages français, voici la batucada, spectacle global, associant musique et danse, qui assure le succès planétaire du Carnaval de Rio ! A grand événement, grands moyens. Ils seront plus de 500 percussionnistes , aux ordres de 14 maîtres, à jouer des surdos, repiniques, pandeiros, ganzas, et autres tamborims, sur des accents électroniques impulsés par un as brésilien des platines, le DJ Chico Correa, Les danseuses accompagnent cette orgie rythmique musicale et le public répond présent ce samedi 13 juin 2015. De la Place de la Bastille au Champ de Mars, en passant par la rive gauche de la Seine, ils sont des centaines de milliers massés sur ce parcours de plus de quatre kilomètres à vibrer trois bonnes heures durant. Le Bouclier de Brennus vient d’écrire une nouvelle heure de gloire de sa déjà longue histoire et le rugby de gagner un nouveau public. La batucada de la finale du Top 14 est entrée au Livre Guinness des records. Une grande date aussi dans le livre des Grands Evénements et… de son maître d’œuvre, Ideactif.

Arnaud Peyroles

Recommandé

Au cœur du grand événement sportif

La flamme olympique, un lien extraordinaire avec le public

  • 16
  • 05
  • 18