Partenaires

Formulaire de contact






Trop de monde aux fêtes de Bayonne ? Comment faire d’une contrainte un avantage compétitif ?

Par ideactest, le 20/04/2018

« La spontanéité, la générosité, la simplicité sont parmi les atouts les plus forts de cet événement grand public. L’enjeu va au-delà de ces questions de jauge, de sécurité et de budget maîtrisé. En matière de communication, accroître l’effort d’ores et déjà fait via le digital de communiquer en temps réel va dans le bon sens. La bonne gestion des flux et de l’espace occupé paraît la réponse la plus adaptée à la situation.

Bien sûr, il faut encore réduire en amont la communication en n’indiquant strictement que les dates. Je stopperais toute mobilisation populaire sur l’identité de la fête en renforçant au contraire la sollicitation de talents reconnus : un artiste, par sa création, viendrait renforcer l’effet collector et contribuerait à construire la marque des « Fêtes de Bayonne ». L’effet peut aussi être porté sur la qualité du coverage et de la génération de contenu audio et vidéo. Il faut esthétiser la fête, créer un key visuel à l’occasion de l’ouverture, rendre palpable les émotions exceptionnelles et les communiquer au monde entier via les réseaux et la production d’image. Pour que l’événement profite à ses habitants tout au long de l’année, il faut enfin préserver l’authenticité, l’origine locale des produits. La Ville peut fixer et faire appliquer une charte de qualité et d’origine. Par l’attribution de marché ou par un label garantissant l’origine et la traçabilité. »

Arnaud Peyroles, président de l’agence Ideactif.

Recommandé

Stratégie événementielle

« Je vis au sens le plus puissant une expérience »

  • 13
  • 06
  • 18